Actualités

Faux positifs dans la supervision : Et si on paramétrait correctement ?

gear-1674891__340-340x250
bX6tIM39_400x400
Fabrice LAMBERT
Team Leader

Besoin d'aide ?

Nous l’avons vu dans notre article précédent, la non-gestion des faux positifs peut avoir un impact non négligeable sur les coûts d’exploitation d’un parc informatique.

Cause n°1 des faux positifs : une mauvaise configuration qui subit les soubresauts habituels d’un SI.

Quelques exemples :

  • Quelques paquets d’un ping qui se « perdent » et qui font passer un équipement en erreur.
  • Un RTA un peu trop long sur un ping d’équipement à cause d’une surcharge réseau, qui fait passer un équipement en erreur.
  • Un partage réseau qui ne répond pas quelques minutes et qui fait passer un service en inconnu.
  • Un espace disque rempli pendant quelques minutes avec une sauvegarde avant une copie sur bande. Le service de vérification d’espace libre sur disque passe en Alerte ou Critique.

Le paramétrage à ajuster pour limiter les faux positifs

Les seuils, les seuils et les seuils

Première étape dans la limitation des faux positifs : le réglage des seuils.

On ne paramètre pas le seuil d’un disque dur de la même façon si un disque fait 200 Go ou 2 To.

Si un équipement est en DMZ ou accessible via VPN, il faut augmenter les seuils d’alerte sur le RTA. 10 ms, valeur par défaut dans ServiceNav, n’est peut-être pas adaptée.

Les contrôles complémentaires

Seconde étape dans la réduction des faux positifs : les contrôles complémentaires.

Quoi de plus frustrant que de recevoir une notification d’un serveur DOWN, se précipiter sur le serveur et dans le temps de connexion au serveur recevoir une notification du serveur UP ? Tout cela car 2 paquets de ping se sont « perdus » sur le réseau.

L’intérêt des contrôles complémentaires est donc de demander à ServiceNav de vérifier X fois à Y minutes d’intervalle si l’état Alerte/Critique/Inconnu est toujours d’actualité avant de faire passer l’élément (équipement ou service) dans un état non OK, et donc de lancer la chaîne de traitement complète d’une alerte.

Exemple :

, Faux positifs dans la supervision : Et si on paramétrait correctement ?

Ici nous supervisons le RTA d’un ping et alertons s’il dépasse le seuil critique (en rouge).

Comme on peut le voir, le RTA dépasse régulièrement le seuil pour quelques instants, mais revient ensuite rapidement à la normale. Il est surement nécessaire de travailler sur la connexion entre la ServiceNavBox et l’équipement distant, mais il n’est pas nécessaire d’ouvrir un ticket à chaque passage en Critique.

Nous avons donc décidé de mettre 3 contrôles complémentaires à 1 minute d’intervalle pour cet équipement. C’est-à-dire que pour commencer à alerter et afficher sur les tableaux de bord d’exploitation, il est nécessaire que le RTA de l’équipement soit au dessus du seuil pendant 3 min d’affilées.

Résultat : 1 seul passage en critique (le « trou » vers 16h) au lieu de plusieurs dizaines.

En conclusion

Dans ServiceNav, il existe donc des moyens simples et efficace de réduire les faux positifs en ajustant les seuils et en mettant des contrôles complémentaires. Quand on connait le coût de traitement d’un faux positif, on comprend vite l’intérêt de passer quelques minutes à ajuster sa configuration.

Et du coup, ServiceNav m’aide-t-il à identifier les éléments à traiter en priorité ? Bien sûr ! Et nous verrons cela dans notre prochain article à paraître prochainement sur notre blog.

Ceci pourrait aussi vous intéresser

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench

Bienvenue sur ServiceNav !

Vous avez besoin d’aide ? Plus d’informations sur nos produits ? Ecrivez-nous !
Vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité.

[COVID - 19 ] – TÉLÉTRAVAIL, OBJECTIF DISPONIBILITÉ 100% !

Pendant la durée de l'épidémie, assurez la disponibilité et la performance de vos services IT de télétravail, avec ServiceNav !

Suite à l’appel du gouvernement à la mobilisation pour aider les entreprises à surmonter le contexte sanitaire et économique actuel, nous vous aidons gratuitement à assurer la surveillance complète de vos environnements de télétravail : VPN, VDI, Teams, Skype Entreprise, Citrix… Objectifs : collecte, indicateurs de disponibilité et d’utilisation, tableaux de bord pour appuyer votre communication.
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.

Réservez votre place

Vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité.